L’éclipse partielle de Soleil

Aujourd’hui a eu lieu une éclipse annulaire du Soleil, visible entre le nord du Canada et le nord de la Sibérie (voir plus d’infos sur le site de l’IMCCE).

L’éclipse était visible dans sa phase partielle dans le nord-ouest de l’Amérique du Nord, l’océan Atlantique Nord, une grande partie de l’Europe (dont la France métropolitaine) et dans une grande partie du nord de l’Asie.

Gilles Dawidowicz l’a photographiée depuis Corbeil-Essonnes (91) de 12h03 à 13h10 heures locales.

Équipement : Canon EOS 7D – Téléobjectif de 600 mm. (c) Gilles Dawidowicz – Société astronomique de France

Yves Courtel sur une façade concave située 150 route de la Reine à Boulogne-Billancourt (2) :

Appareil réflex Nikon D750. Heures des photos donnée par l’APN en y retranchant 43 secondes d’avance qu’il avait le 10/06/2021. Légère amélioration des photos en post-traitement.
Photo n°1 : 9h42m30s TU : 250 iso, 1/200s, F/D=13, focale 24mm : Chapelet de 8 reflets de Soleil éclipsé, filtré (et auréolé) par les nuages.
Photo n°2 : 9h41m29s TU : 250 iso, 1/640s, F/D=10, focale 58mm : Chapelet de 4 reflets de Soleil éclipsé, filtré (et auréolé) par les nuages.

Jean-Paul Desgrees à Chartres (28) :

Vue de Maintenon/Chartres, 80km au sud de Paris, un maximum d’environ 13% de 9h12 / 10h11 / 11h15 TU
Lunette TS130mm sur MK2 cam ASI174M, filtre Continuum. (c) Jean-Pual Desgrees

Fabien Miller a observé l’éclipse à Valenton (94) :

Télescope Newton de 115. (c) Fabien Miller

Nicolas Biver depuis Meudon (92) :

Dobson 256mm. (c) Nicolas Biver

François Costard à Paris (75) :

PST Coronado et smartphone S9 sans support. (c) François Costard

Pierre Durand à Tours (37) :

Compositage de 5 vues au moment du maximum. L80/500 avec doubleur, Eos1000D 1/400ème à 200 ISO. (c) Pierre Durand

Jean-Claude Merlin depuis Angers (49) :

À l’instant du maximum vers 10h05 TU. Lunette de 66 mm à F/6 plus caméra Imaging Source DFK 41 et filtre de densité 5.
Somme de 33 poses. Quelques rares taches sont faiblement visibles ainsi que quelques plages faculaires de même que le relief du bord lunaire.
(c) Jean-Claude Merlin

À l’instant du maximum vers 10h05 TU. Lunette de 66 mm à F/6 plus caméra Imaging Source DFK 41 et filtre de densité 5.
Somme de 33 poses. Quelques rares taches sont faiblement visibles ainsi que quelques plages faculaires de même que le relief du bord lunaire.
(c) Jean-Claude Merlin

Clémence Odot l’a observée depuis Montréal (Canada) :

Boitier : Lumix DC-GX9. Objectif : LUMIX G VARIO Lens, 100-300mm, F4.0-5.6 II, Mirrorless Micro Four Thirds Mount, POWER Optical I.S. – H-FSA100300. Filtre : original BAADER AstroSolar Safety Film (OD 5.0). (c) Clémence Odot