Une conférence sur les météorites et sur l’impactisme au pays du Cognac !

Quelques photos souvenirs de la conférence sur les météorites et sur l’impactisme que j’ai présentée ce lundi 24 octobre à 15h à la salle des fêtes d’Aunac, en Charente, entre Mansle et Ruffec.

L’assemblée a pu découvrir le monde des météorites à travers un diaporama concocté à partir de photographies de pièces, issues pour la plupart de ma collection personnelle.

Après une présentation d’une « brève histoire du temps » de notre système solaire, et des principales classes de météorites, une sélection d’échantillons fut présentée accompagnée des particularités et de l’histoire propres à chacun d’eux.

Ce fut l’occasion pour l’auditoire de découvrir l’histoire de la météorite d’Ensisheim, en Alsace, une chondrite tombée le 7 novembre 1492 (presque quatre semaines après la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb dans la nuit du 11 au 12 octobre précédent).

La météorite de L’Aigle (chondrite également), dans le département de l’Orne, tombée le 6 floréal an 11 ( 26 avril 1803), dont les travaux de Jean-Baptiste Biot préfigurent les futures études scientifiques sur les météorites.

On poursuivra avec la météorite tombée à Saint-Séverin, en Charente, le 27 juin 1966. Elle fut la dernière chute importante française, car un total de 270 kg de cette chondrite fut récupéré en huit fragments de 350 g pour le plus petit, à 113 kg pour le plus important.

Ce fut ensuite la présentation de météorites pierreuses basaltiques provenant (avec une quasi certitude désormais) de l’astéroïde Vesta, des météorites d’origine martiennes et lunaires dont les fragments ont été arrachés de leur sol respectif lors d’impacts rasants très violents. Nous terminerons par des météorites ferreuses remarquables, et par les météorites mixtes, dont la sublime pallasite d’Esquel !

La rubrique impactisme a permis de découvrir l’astroblème de Rochechouart-Chassenon et ses roches particulières qu’on appelle Brèches. Comme je suis également membre du CIRIR, il était hors de question que j’occulte cet évènement exceptionnel qui a touché notre région il y a un peu plus de 200 millions d’années ! Nombreux sont ceux qui ne savent pas ce qui s’est passé à une portée de flèche de leur “sweet home”… aussi se sont-ils montrés étonnés par la richesse lithologique de ces brèches, conséquences de cet impact majeur provoqué par la chute d’un gigantesque caillou céleste dont la taille est estimée à environ 1,5 km de diamètre, pour une masse de 6 milliards de tonnes, voire plus… Autant dire qu’il ne faisait pas bon vivre dans le voisinage de l’évènement ! Ce n’est qu’en août 1969 que l’origine météoritique du cratère de Rochechouart-Chassenon fut établie.

La disparition des dinosaures il y a 66 millions d’années fut également évoquée.

la conférence fut suivie par nombre de questions, puis par une réunion conviviale autour de l’exposition de quelques météorites et impactites de ma collection, que chacun eut le loisir de toucher et d’examiner.

Ce fut une belle après-midi et un excellent moment d’échange…

Patrice Guérin
Membre de la Commission Météores, Météorites, Impactisme de la SAF
Membre du CIRIR.