Paris la nuit

Thomas Pesquet nous propose une nouvelle vue de nuit prise depuis l’ISS, en postant sur les réseaux sociaux ce cliché avec le commentaire suivant : “Maintenant que la situation revient à la normale, il doit faire bon retrouver les terrasses et les restaurants de Paris : voilà en tout cas à quoi la ville lumière ressemble de nuit, depuis l’espace, alors que les gens doivent déambuler dans la rue (juste avant le couvre-feu J) et profiter d’une certaine liberté retrouvée. Ça donne envie ! Bon été et soyez prudents”.

L’image a été prise le 21 mai 2021 à 23h25, à l’aide d’un Nikon D5 muni d’un objectif de 400 mm ouvert à 2.8. Le Nord se situe vers 11 heures.

Nous sommes en effet au-dessus de la ville lumière, qui porte malheureusement bien son nom la nuit ! Il serait temps d’arrêter d’éclairer le ciel la nuit, non ?

Voilà donc la situation depuis l’espace. Cela peut paraître très joli et esthétique mais on ne le répètera jamais assez : éclairer la nuit est un gigantesque gaspillage d’énergie. Par ailleurs, cela n’augmente en rien la sécurité des citoyens ou des automobilistes. Les statistiques sont très claires à ce sujet.De plus, nous savons que certains cancers sont favorisés si l’éclairage de nuit est trop important. Et nous savons également que la faune sauvage est malmenée car elle aussi a besoin de se reposer la nuit pour la faune diurne ; quant à la faune nocturne, pour chasser les rongeurs par exemple, les oiseaux de nuit manquent d’obscurité dans les zones urbaines et périurbaines. Enfin, les amoureux du ciel et les astronomes (amateurs et professionnels), préféreraient pouvoir continuer à contempler le ciel de nuit sans ces lumières parasites : c’est loin d’être possible en île-de-France…

Bref, merci à l’ANPCEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturnes) de militer pour préserver la nuit.

Gilles Dawidowicz, président de la Commission de Planétologie

Crédits : ESA/NASA–T. Pesquet

Retrouvez l’image sur Google Maps.