Autour de la Corse

Thomas Pesquet nous propose cette vue avec le commentaire suivant : “La Corse en majesté. C’est toujours surprenant de réaliser qu’elle est plus proche de l’Italie que de l’Hexagone – à force de regarder les cartes de la météo ou celles des livres d’histoire géo où on la rapproche du continent, j’ai grandi pensant qu’elle était à 200 m au large de Nice, et quelle ne fut pas ma surprise de constater qu’elle a une sœur proche, la Sardaigne, à une encablure au sud 🙂 Cette photo illustre parfaitement ce que les astronautes aiment photographier depuis l’espace : des paysages reconnaissables au 1er coup d’œil, une verticale presque parfaite, et le reflet du soleil sur la mer ”.

L’image a été prise le 14 juin 2021 à 14h10, à l’aide d’un Nikon D5 muni d’un objectif de 70 mm ouvert à 16. Le Nord se situe à 12 heures. L’image couvre une zone d’environ 270 km par 200 km.

Nous sommes en effet au-dessus de la Corse, mais également de l’archipel Toscan, des îles Lavezzi, de l’archipel de La Maddalena et de la pointe septentrionale de la Sardaigne. Toutes ces îles sont de splendides joyaux de la Méditerranée, et ce superbe cliché en révèle quelques-unes des beautés.

Notons tout d’abord – et pour lever toute ambiguïté – que l’intérieur et les reliefs de la Corse sont lors de la prise de vue parsemés de quelques nuages bourgeonnant, présents en altitude, et donnant probablement quelques pluies éparses. Ce n’est donc pas de la neige que l’on observe sur le cliché de Thomas Pesquet ! D’ailleurs, le jour du cliché, un magnifique Soleil devait ensoleiller la majeure partie de l’île, avec un vent faible à modéré, et des températures maximales de saison proches de 25°C  en bord de mer, et jusqu’à 29°C dans l’intérieur. Bref, une très belle journée…

Poursuivons tout autour de la Corse par une promenade sur toutes ces îles.Au Nord-Est de l’île de beauté, on observe quelques unes des 7 îles de l’archipel Toscan situées dans le canal de Corse, cette zone maritime de transition située en mer Tyrrhénienne, entre Corse et Toscane. Elbe est l’île principale de l’archipel, la plus grande, – et sûrement la plus connue – dont on aperçoit sur le cliché seulement la pointe la plus occidentale. Elle est distante de presque 50 km de la Corse et est séparée de la péninsule italienne par le canal de Piombino, un détroit (non visible sur le cliché) situé entre les mers Ligure et Tyrrhénienne. L’île d’Elbe est longue de 28 km et large de 18 km. C’est une île mêlant granite, roches sédimentaires, calcaires et marnes et son relief est assez marqué, sur chacun de ses lobes (son point culminant est le mont Capanne à 1019 m d’latitude). Sa côte est longue de 147 km et offre falaises, criques et plages de sable fin. Pour finir, Elbe offre un paysage très varié mêlant forêts de hêtres et de pins, zones de cultures, de vergers, de vignobles et maquis.

Au Nord-Ouest de l’île d’Elbe, c’est évidemment Capraia une des petites îles italiennes de l’archipel très proche de la Corse. Elle se situe à 28 km au Nord-Est de la rade de Santa-Maria. Elle fait 19 km² de superficie. Volcanique, l’île était une prison et reste aujourd’hui peu accessible en raison de la protection dont elle bénéficie : sa faune et sa flore étant exceptionnelles, l’accès à l’île est limité : elle fait partie du parc national de l’archipel Toscan, protégé depuis 1996.

A 14 km au Sud-Ouest de l’île d’Elbe, c’est Pianosa, une autre île italienne de l’archipel Toscan. Elle est distante de 42 km de la Corse et mesure 5 par 6 km pour 10 km² de superficie. Cette île se trouve à 30 km au Nord-Ouest de la célèbre île de Montecristo chère à Alexandre Dumas…

Allons maintenant au Sud de la Corse, sur le chemin de la Sardaigne, dans les bouches de Bonifacio. Les premières îles bien visibles sur le cliché de Thomas sont les îles Lavezzi, un archipel français de 23 îles, îlots et récifs granitiques. Elles sont situées dans ce détroit international réputé pour sa navigation risquée, et situé à quelques kilomètres seulement de la côte Sud-Est de la Corse. Elles représentent le point le plus méridional de la France métropolitaine. On reconnaît l’île Piana, l’île Ratino, l’île Cavallo, l’ilôt Porraggia et l’île Lavezzi. Ces îles cumulent 200 hectares de terre et culminent à 39 m au-dessus de la mer.

Pour finir cette promenade autour de la Corse, on trouve au Nord-Est de la Sardaigne l’archipel de La Maddalena, un groupe d’îles italiennes situées au large de la Costa Smeralda. Il s’agit depuis 1994, d’un parc national de plus de 60 îles et îlots granitiques et schisteux, d’environ 180 hectares et 180 km de côtes.

Gilles Dawidowicz, président de la Commission de Planétologie

Crédits : ESA/NASA–T. Pesquet

Retrouvez l’image sur Google Maps.