Fenêtre sur Terre

Le 23 avril 2021, alors qu’il se trouve à bord de Crew Dragon 2 en route pour la Station Spatiale Internationale, Thomas Pesquet en profite pour regarder par l’un des deux hublots fonctionnels de la capsule de SpaceX. Deux jours plus tard, il postait ce cliché exceptionnel sur les réseaux sociaux avec le commentaire suivant : “ Dragon a deux hublots assez grands, donc lorsque l’orientation de l’engin le permet, on peut observer le sol en dessous… ou la courbure de la Terre “.

L’image a été prise le 23 avril à 02h28, à l’aide d’un Nikon D5 muni d’un objectif de 24 mm ouvert à 11. Le Nord se trouve vers 9 heures.

Nous sommes à 350 km à l’Est des villes américaines de Portland et Vancouver, et plus précisément à la limite entre le Nord de l’Oregon et le Sud de l’État de Washington. Notez en bas de l’image la boucle d’un méandre très reconnaissable : celui du fleuve Columbia qui s’écoule ici. Ce méandre se situe dans les villes de Richland et Kennewick en rive droite (rive convexe) et de Pasco, en face en rive gauche (rive concave), à la confluence du fleuve Columbia et de la célèbre rivière Snake.
Richland, Kennewick et Pasco forment la “tri-cities”, une aire métropolitaine modeste de l’État de Washington. Ici le climat est de type désertique, caractérisé par une sécheresse et une aridité marquées. C’est une région où souffle le célèbre “Chinook”, ce vent du versant Est des montagnes Rocheuses.

Par ailleurs, sur ce superbe cliché, on distingue très bien quelques massifs montagneux pour la plupart enneigés. Nous sommes sur les contreforts de la Chaîne des Cascades et de ceux des Montagnes Bleues. Ainsi, malgré le printemps bien avancé, on repère aisément les Pic Sacajawea, l’Aneroid Mountain et la Red Mountain encore sous la neige. Plusieurs “National Forest” existent ici dont Umatilla, Wallowa-Whitman, Payette, Nez Percé et Kootenai. Autant de toponymes qui trahissent la présence de tribus indiennes installées là bien avant l’ère colombienne. Aujourd’hui reléguées dans des réserves, (Yakama, Nez Percé, Coeur d’Alene, Colville…) les indiens d’Amérique subsistent difficilement.

C’est d’ailleurs à Kennewick qu’en 1996, les restes d’un homme préhistorique furent retrouvés par hasard près du fleuve Columbia : “l’homme de Kennewick”. Daté de plus de 9000 ans, il fut inhumé en 2017 dans une sépulture amérindienne…

Pour finir cette promenade, impossible de ne pas évoquer la Snake River déjà photographiée par Thomas lors de la mission Proxima. Cette rivière mesure 1670 km de longueur. C’est le plus long affluent du fleuve Columbia. Elle prend sa source dans l’Etat du Wyoming et plus précisément dans le splendide parc national de Yellowstone avant de traverser l’autre merveille de la région, le parc national du Grand Teton. La rivière Snake traverse ensuite l’Idaho et forme sa frontière ouest avec l’Oregon, pour finalement rejoindre le fleuve Columbia à Pasco comme déjà précisé précédemment.

Gilles Dawidowicz, président de la Commission de Planétologie

Crédits : ESA/NASA–T. Pesquet

Retrouvez l’image sur Google Maps