Une EVA « américaine » sans Américains

Crédit : T. Pesquet / Twitter

[13 septembre 2021]

Une nouvelle sortie en scaphandre à l’extérieur de la Station spatiale internationale a eu lieu comme prévu le 12 septembre.

Elle est intervenue trois jours après la sortie VDK-50, qui a permis aux cosmonautes russes Oleg Novitski et Piotr Doubrov de poursuivre la mise en service du nouveau module-laboratoire russe MLM-U Nauka, arrivé en juillet dernier.

Menée par l’astronaute japonais Aki Hoshide et son collègue français Thomas Pesquet, l’US EVA 77 a duré 6 heures et 54 minutes.

Les deux hommes (assistés depuis l’intérieur de la station par leurs collègues américains Megan McArthur et Mark Vande Hei) ont d’une part installé sur la poutre P4 de la station un support de fixation (triangulaire) pour un deuxième jeu de panneaux solaires iRosa, qui sera livré en mai 2022 à l’occasion d’une mission de ravitaillement du vaisseau-cargo automatique Dragon CRS-25 de SpaceX.

Ils ont d’autre part remplacé un appareil de mesure FPMU (Floating Potential Measurement Unit), qui fournit des mesures sur la densité électronique, la température des électrons et le potentiel de l’ISS le long de son orbite.

« Mission accomplie, écrit Thomas Pesquet sur son compte Twitter : support et nouvel appareil de mesure vissés à l’ISS. Incroyable d’avoir vécu ça avec Aki à l’extérieur, et grâce au professionnalisme de Megan et Mark à l’intérieur et des équipes sur Terre, on ne s’est jamais senti seuls dans le grand vide ».

Première historique

C’était la septième EVA réalisée depuis le début de l’Expedition 65, et la quatrième côté américain pour moderniser le système d’alimentation électrique de l’ISS.

C’était surtout la première fois dans l’histoire du complexe orbital qu’une marche dans le vide se déroulait sans aucun astronaute américain ou cosmonaute russe.

Il était prévu à l’origine que Mark Vande Hei accompagne Aki Hoshide (responsable de l’USS EVA 77), mais un nerf coincé dans le cou de l’astronaute de la Nasa a entraîné son remplacement par Thomas Pesquet.

Découvrez les autres records battus à l’occasion de la sortie du 12 septembre dans l’article de Stéphane Sébile qui revient sur les grandes premières et les statistiques des EVA dans le monde depuis 1965.

Pierre-François Mouriaux