Une belle comète pour la fin de l’automne ?

Découverte au début de l’année avec le télescope de 1.5m du Mt Lemmon Survey, la comète C/2021 A1 (Leonard) pourrait être la plus belle comète de l’année ce mois-ci. Cette comète à longue période (~83000 ans – ce n’est probablement pas son premier passage près du Soleil) arrive sur une orbite rétrograde (inclinaison de 133°), si bien que son passage dans notre ciel va être bref en raison de son déplacement apparent rapide (jusqu’à 10° par jour). Elle semble suivre une bonne progression et pourrait atteindre la visibilité à l’œil nu début décembre (m1=4-5). Elle passera au plus près à 0.23 au de la Terre le 12 décembre et au périhélie le 3 janvier 2022 à 0.615 au du Soleil.

Elle sera essentiellement visible dans le crépuscule du matin avant sa conjonction avec le Soleil le 13 décembre. Ensuite, jusqu’à fin décembre elle sera une cible du crépuscule du soir pour les latitudes plus au sud que la métropole. A noter que le 18 décembre à 2h elle va passer tout près de Vénus (0.029 au) et sera située dans le ciel à 6° de cette dernière, la veille au soir. Autour de la conjonction à 15-20° du Soleil entre les 13 et 16 décembre, la comète sera sans doute difficile à voir dans le crépuscule, mais l’angle de phase très élevé (160°) pourrait renforcer sa brillance de plus d’une magnitude par la diffusion en avant sur les poussières.

Nicolas Biver
Président de la Commission des Comètes

Crédit carte du ciel : Nicolas Biver


La comète C/2021 A1 (Leonard) le 11 novembre 2021. Crédit : Nicolas Biver