[28 octobre]

Un Progress en route vers l’ISS

Un nouveau ravitailleur automatique est en route pour la Station spatiale internationale, à bord de laquelle séjournent actuellement les sept membres d’équipage de l’Expedition 66, au patch évoquant l’ouest américain.

Il s’agit du cargo russe Progress MS-18 (identifié P79 par la Nasa), qui a été lancé le 28 octobre à 0h32 (temps universel) depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, à l’aide d’une fusée Soyouz 2a.

Progress MS-18 doit aller s’amarrer au port arrière du module russe Zvezda de la station, après deux jours de voyage (36 révolutions autour de la Terre).

Sur Twitter notamment, le cosmonaute russe Anton Chkaplerov a partagé une petite vidéo montrant comment l’équipage se prépare à l’arrivée d’un vaisseau automatique sur l’ISS, et se tient prêt à intervenir en cas de situation non nominale.

Crédit : Roscosmos

Plus de 2 400 kg de fret

Progress MS-18 emporte avec lui un peu plus de 2,4 tonnes de fret, dont 470 litres de carburant (ergols) pour le maintien à poste de la station, et 420 l d’eau pour les astronautes.

Il s’agit notamment de préparer l’arrivée de quatre nouveaux membres d’équipage (les Américains Raja Chari, Thomas Marshburn et Kayla Barron, accompagnés de l’Allemand Matthias Maurer), qui doivent s’élancer de Floride le 31 octobre à bord d’une capsule Crew Dragon (mission Crew 3).

Progress MS-18 devrait rester en position durant six mois. C’était le troisième lancement d’un cargo russe cette année.

Le précédent ravitaillement de l’ISS avait été effectué par le cargo américain Dragon CRS-23, le 30 août dernier.

Pierre-François Mouriaux