Al-Amal / Hope : une nouvelle sonde martienne

Crédit : Agence spatiale des Emirats Arabes Unis et Centre Spatial Mohammed bin Rashid

Ça y est, la nouvelle fenêtre martienne 2020 est enfin utilisée ! Et c’est les Émirats Arabes Unis (UAE) qui ont tiré les premiers. La Chine a lancé la sonde Tianwen-1 le 23 Juillet et les USA vont lancer Persévérance le 30 juillet.

En effet, c’est à bord d’une fusée japonaise (H IIA de Mitsubishi Heavy Industries) que s’est envolée la sonde martienne émiratie le 20 juillet 2020 avec pour cible la planète rouge. Lancement depuis la base spatiale Tanegashima située au sud-ouest du Japon. Trajectoire excellente pour le moment. Arrivée : mars 2021.

L’orbite de cette sonde est intéressante : elle est équatoriale. Cette sonde devrait orbiter la planète Mars afin d’étudier la dynamique atmosphérique. Elle possède trois instruments principaux : une caméra imageur et deux spectro.

C’est une étape importante pour ce jeune état, qui voit ainsi célébrer le 50ème anniversaire de l’unification de ses 7 territoires.  Il est à noter que les UAE sont un pays moderne et que la plupart des scientifiques sont des femmes !

La Chine : et de 2 ! En route vers Mars !

Crédit : CNSA (China National Space Administration)

Le 23 juillet 2020, la Chine a profité de la fenêtre de tir vers Mars, pour lancer depuis l’ile de Hainan, grâce à sa fusée la plus puissante, Long March 5 (55 m de haut), sa très ambitieuse mission Tianwen-1. Ce nom provient d’un poème chinois et veut dire « à la recherche de la vérité céleste » !

Le lanceur possède des moteurs fusée et boosters pour ce décollage puissant vers la planète rouge. Propergols : Hydrogène et Oxygène (LOX) liquides pour le premier étage et kérosène/LOX pour les boosters.

C’est une mission à haut risque, puisqu’aucune nation n’a jamais lancé à la fois, un orbiteur, un atterrisseur et un rover, trois missions en une, donc ! La Chine joue très gros, mais peut aussi gagner très gros en cas de réussite.

L’ensemble de la charge utile fait 5 tonnes, dont le robot de 240 kg. L’allumage du deuxième étage a placé la sonde sur la bonne trajectoire vers Mars. Arrivée dans 7 mois, vers Février 2021.

Deux à trois mois plus tard, la capsule contenant l’atterrisseur et le rovers sont éjectés pour un atterrissage « conventionnel » sur Mars : parachute et rétro fusées. Lieu d’atterrissage : Utopia Planitia, un lieu bien connu, situé au centre du triangle formé par le futur point d’atterrissage de Persévérance, celui de Curiosity et celui de Viking-2. Le rover est comme ceux des américains équipés de 6 roues et possède des panneaux solaires.

La Chine avance en terrain connu de ce côté-là, elle a l’expérience de ces deux atterrisseurs/rovers sur la Lune qui fonctionnent parfaitement. La Lune n’est d’ailleurs pas oubliée, une mission chinoise est prévue pour ramener des échantillons lunaires sur Terre, cette année 2020. Durée de la mission : au moins une année martienne.

Instruments orbiteurInstruments rover
Caméras moyenne résolutionCaméra multispectrale
Caméra haute résolutionCaméra normale
SpectromètreRadar d’exploration
Radar de surfaceAnalyseur de surface (composition)
MagnétomètreMagnétomètre
Analyseur de particulesStation météo
Détecteur de particules énergétiques

La mission consiste a étudier la composition des roches et du sol martiens, de mettre au jour de possibles glaces d’eau souterraines et de s’intéresser au magnétisme martien. À cette occasion, la Chine a fait appel à des pays occidentaux pour les aider. L’IRAP (Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie) de Toulouse, notamment, en ce qui concerne l’instrument de détection Laser situé sur le rover (similaire Chemcam sur Curiosity). D’autres pays ont contribué aux instruments comme l’Autriche (magnétomètre) et l’Argentine (antenne).

Les USA n’ayant, semble-t-il pas proposé leur suivi par le DSN (Deep Space Network), c’est l’ESA qui va suivre la mission avec son réseau d’antennes.

Jean-Pierre Martin
(Commission de Planétologie, Commission Astronautique et Techniques Spatiales)
www.planetastronomy.com