MARS 2020 : 18 février 2021 21 h 55 – Arrivée à l’heure prévue sur Mars !

Encore un bel exploit martien, nos amis de la NASA ont réussi à faire poser en douceur et au bon endroit la sonde Perseverance partie quelques 6 mois plus tôt vers Mars. C’est le septième robot (et le cinquième rover) américain qui se pose sur le sol martien :

  • Cela avait commencé par un démonstrateur technologique, Pathfinder et son rover Sojourner.
  • Suivi par deux rovers, Spirit et Opportunity.
  • Et par un atterrisseur dans les régions plus polaires de Mars : Phoenix.
  • Curiosity reprend les fonctions des deux derniers robots, mais en plus perfectionné.
  • Insight, arrivé sur Mars en novembre 2018 pour étudier la structure interne de cette planète.
  • Et finalement ce 18 février 2021, Perseverance va explorer le cratère Jezero et préparer des échantillons de sol à récupérer plus tard.

Bref, la continuation d’une belle aventure. Nous avons suivi cette aventure en direct à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris grâce à la SAF, Gilles Dawidowicz en était le maître de cérémonies comme d’habitude. Beau spectacle où la plupart des grands astrophysiciens et ingénieurs impliqués dans la mission étaient présents et expliquaient chacun une partie de la mission.

Captures d’écran de l’évènement à la Cité des sciences. Olivier de Goursac (à gauche) et Gilles Dawidowicz. Une des slides parmi les nombreuses présentations.

Nous avons bien entendu assisté à l’atterrissage à l’heure dite. Explosion de joie au JPL, à la CSI, à Toulouse et au CNES à Paris où se trouvait notre Président. Un grand bravo aux Américains, ils savent poser des robots sur Mars ! Arrivent immédiatement les toutes premières images.

À gauche : Applaudissements au JPL (NASA). À droite : Première image transmise de la Hazcam gauche (NASA/JPL-Caltech).

Beaucoup pensent que ce rover est une copie améliorée de Curiosity ; c’est faux. Effectivement, il lui ressemble, mais avec quelques différences.

  • Un système de stabilisation du rover pendant le lancement.
  • Le collecteur d’échantillons (Sample Cache System) qui reçoit les échantillons creusés par la foreuse.
  • La tourelle (Turret), extrémité du bras télémanipulateur, comprend la foreuse et de nombreux autres outils
  • Les caméras, il y en a plus que sur Curiosity et elles sont presque toutes en couler (voir la conférence d’Olivier de Goursac à ce sujet). Il y aura aussi des micros.
  • Les roues sont d’un design nouveau basé sur l’expérience avec les roues de Curiosity. Elles sont plus grandes et plus étroites.

Crédit : NASA/JPL-Caltech

Mais ce n’est pas tout. La procédure d’atterrissage est différente, améliorée par rapport à Curiosity. En effet, on ne se pose plus au hasard quand le parachute s’est ouvert et que l’on s’approche du sol, non, on joue à « l’hélicoptère », on survole en horizontal le sol, on analyse le terrain, on prend des photos, et on les compare à ce que l’on a en mémoire. Lorsque l’endroit correspond à la cible, on se pose avec le « sky crane ». C’est une nouvelle procédure.

Crédit : NASA/JPL-Caltech

La grosse différence : c’est la prise d’échantillons. Persévérance va parcourir le sol de Jezero à la recherche d’endroits supposés propices à un développement d’une certaine forme de vie. Il va forer et remplir des tubes échantillons qu’il sèmera comme le Petit Poucet le long de son trajet (et quand même sur ordre de la Terre). Ce n’est pas aussi simple que cela en a l’air ! Il en gardera une partie dans son barillet réceptacle.

Crédit : NASA/JPL-Caltech

Encore un point intéressant : on va tester la possibilité de fabriquer de l’Oxygène sur Mars, on voit tout de suite pourquoi : pour de futures expéditions humaines, sera-t-on capable de créer notre air à respirer. C’est le but de l’expérience MOXIE (Mars Oxygen In-Situ Resource Utilization Experiment).

Et le point d’orgue : Perseverance emporte un petit hélicoptère, Ingenuity, c’est un démonstrateur technologique, on voudrait savoir si on peut voler dans l’air raréfié de Mars et à quelles conditions. Voir la vidéo de la conférence de Patrick Martinez (ADAGIO/SAF) à ce sujet.

À suivre !

Jean-Pierre Martin

Revoir la séance organisée à la Cité des sciences

Revoir l’intervention de Gilles Dawidowicz sur LCI juste après l’atterrissage