[9 novembre 2021]

L’heure des décomptes

Crédit : A. Gemignani / NASA

En amerrissant dans le golfe du Mexique ce mardi 9 novembre 2021 à 04h33 (heure de Paris), Thomas Pesquet aura passé pour cette mission 199 jours, 17 heures et 44 minutes dans l’espace.

Suffisant pour battre son record précédent qui était de 196 jours, 17 heures et 50 minutes lors de la mission Proxima, en 2016-2017.

Thomas Pesquet ne sera pas l’Européen ayant fait la plus longue mission spatiale en une fois, car son collègue italien Luca Parmitano reste en tête, avec 200 jours et 16 heures (mission Beyond en 2019-2020).

Mais, avec ses deux vols cumulés, Thomas détient maintenant le record européen de temps passé dans l’espace avec 396 jours, 11 heures 34 minutes environ (loin devant le deuxième Européen, Parmitano, qui cumule 366 jours et 23 minutes).

Thomas se classe à la 29e place mondiale, mais aussi à la première place pour un non-Russe et un non-Américain.

D’autres records à battre

Avec deux missions spatiales, Thomas Pesquet n’est pas l’Européen ayant fait le plus de vols : le Suisse Claude Nicollier a volé quatre fois (toujours en navette spatiale). Et il y a deux Français qui ont déjà volé trois fois : Jean-Loup Chrétien (deux Soyouz et une navette) et Jean-François Clervoy (3 navettes).

Par contre, il est l’Européen ayant passé le plus de temps dans le vide cosmique avec 39 heures et 54 minutes en six sorties au total, dont quatre pendant cette mission Alpha (Luca Parmitano en a fait aussi six, mais a un temps plus court dans le vide spatial, soit 33 heures et 9 minutes).

Thomas bat de ce fait le record français d’EVA en une mission qui était détenu par Philippe Perrin depuis 2002 (3 EVA lors de STS-111).

Enfin, c’est le quatrième Français ayant été dans l’espace à bord de deux vaisseaux différents (Soyouz et Crew Dragon) après Jean-Loup Chrétien, Michel Tognini, Léopold Eyharts (Soyouz et navette).

Bien sûr, il est égalment le premier Français commandant de l’ISS (bon, c’est aussi notre seul astronaute français ;-) ) et quatrième Européen après Franck De Winne, Alexander Gerst et Luca Parmitano.

Et on peut ajouter aussi, pour le clin d’œil, qu’il est le premier astronaute à avoir commandé sur deux missions simultanément (Expeditions 65 et 66) ; faut dire aussi qu’il a commandé la fin de 65 et le début de 66.

Stéphane Sébile