Le spectacle des astres reste le même

La célèbre vulgarisatrice scientifique Florence Porcel (autrice, actrice, chroniqueuse de radio et animatrice audiovisuelle) a eu le privilège d’animer une table tonde avec Thomas Pesquet et le navigateur François Gabart, à l’occasion du Salon du Bourget 2019. A ce stade de la mission Alpha, elle lui souhaite un bon retour… particulier.

(Crédit photos : Florence Porcel)

Cher Thomas,

Au Salon du Bourget ce jour-là, j’ai mené un entretien croisé entre François Gabart et toi : celui qui fait le tour du monde en bravant l’eau et les aléas de l’atmosphère, et celui qui fait le tour du monde après s’en être extrait.

Tellement d’expériences similaires vous unissaient : les exploits techniques et humains, la solitude de l’être coupé du reste de l’humanité, l’environnement extrême, le danger à chaque instant, le confort spartiate, le corps et l’esprit mis à rude épreuve, le vocabulaire (vos deux vaisseaux finissent ou commencent par s’amarrer quelque part, finalement !) et un accès privilégié au ciel nocturne. Il est tellement vertigineux de savoir que si l’océan vu d’un bateau et vu de l’ISS sont des expériences radicalement différentes, le spectacle des astres reste le même pour chacun d’entre vous…

Au Salon du Bourget ce jour-là, François t’avait invité à partager un moment en mer avec lui. Tu avais accepté avec joie, malgré ta gêne avouée de ne pas pouvoir lui rendre la pareille. J’ai appris plus tard qu’il avait tenu sa promesse.

Et toi, de là-haut, vis-tu ta mission différemment après avoir fait l’expérience de la navigation marine ?

Et puisque je t’écris cette lettre à quelques petites semaines de ton retour sur Terre, plutôt qu’une bonne mission, je vais te souhaiter un bon retour… sur mer.

Que l’odeur des embruns soit un accueil aussi agréable que celle des steppes kazakhes !

Florence Porcel

Crédit : H. Oudin