La corvée du samedi matin

[12 juin 2021]

Sauf relève d’équipage, arrivée ou départ d’un vaisseau ravitailleur (comme le cargo Dragon CRS 22, le 5 juin dernier), le samedi matin à bord de la Station spatiale internationale est traditionnellement réservé au grand nettoyage : en micropesanteur aussi, il faut se débarrasser de la poussière et empêcher les moisissures, pour éviter que les ventilateurs se bouchent, que les appareils tombent en panne ou que les équipages attrapent des microbes…

Ce 12 juin, une vidéo de l’astronaute américain Mark Van Hei en train de passer l’aspirateur dans le module-laboratoire européen Columbus a été postée sur les réseaux sociaux, avec ce commentaire amusant de son collègue français Thomas Pesquet : « Le samedi, c’est journée ménage sur la station. Ici Mark à l’œuvre dans le laboratoire européen. Un petit côté #Ghostbusters, non ? #whoyougonnacall ».

Une référence aux aspirateurs à fantômes portés sur le dos par les personnages du célèbre film de Robert Zemekis, SOS Fantômes (Ghostbusters), sorti en 1984.

Tous les membres d’équipage participent à cette séance hebdomadaire, qui dure entre trois ou quatre heures, et comporte passage de l’aspirateur et désinfection des surfaces.

Certains modules sont difficiles à nettoyer, comme dans la partie américaine le module Unity (Node 1), où les astronautes mangent, ou le module Tranquility (Node 3), où se trouvent des toilettes et le matériel sportif. C’est donc à tour de rôle que les astronautes les nettoient.

Crédit photo : NASA/JAXA