Un site web et une application pour les astronomes amateurs

Sujay Patil, membre de la SAF, a créé un site web et une application qui permettent aux astronomes amateurs de trouver facilement des lieux d’observation du ciel. Il nous donne des explications sur ces projets ici :

Le site web Dark Sky Map (darkskymap.com)

En 2017, je cherchais à renouer des liens avec mon premier amour, l’astronomie. Habitant dans une grande agglomération, en l’occurrence Paris, ma recherche de lieux d’observation du ciel nocturne était infructueuse. J’ai donc cherché sur internet des outils qui permettraient de trouver des lieux propices à l’observation du ciel nocturne. J’en ai trouvé aucun qui soit complet et facile à prendre en main. Alors j’ai décidé d’en créer un moi même : Dark Sky Map.

Cet outil a été construit grâce aux conseils et retours d’expériences d’astronomes amateurs. Nous avons identifié ensemble les ingrédients qui font qu’un lieu est adéquat à l’observation du ciel nocturne.

  • La distance du lieu de votre résidence
  • Le type d’observation que vous voulez faire : planétaire ou ciel profond
  • Les conditions météorologiques, notamment la couverture nuageuse
  • Le niveau de pollution lumineuse
  • La phase lunaire
  • L’accessibilité en voiture et la possibilité de stationnement
  • La turbulence (seeing)
  • La transparence

Dark Sky Map apporte des informations concernant la majorité de ces ingrédients pour chaque lieu d’observation via une approche communautaire. Des amateurs d’astronomie proposent des lieux d’observation qui sont vérifiés et mis à disposition de la communauté sur Dark Sky Map. Mais Dark Sky Map va encore plus loin. Vous pouvez générer des courbes isochrones de 30 minutes pour chaque lieu d’observation, ce qui vous permet de savoir si vous habitez dans un temps de trajet supérieur ou inférieur à 30 minutes. Vous pouvez également générer une isochrone pour votre résidence qui vous permet de connaître des lieux d’observation à moins de 30 minutes. Sur Dark Sky Map, vous avez la possibilité de faire du covoiturage avec BlaBlacar, ou encore de vous laisser guider jusqu’à la destination avec Waze et Google Maps. Chaque lieu d’observation est identifié avec une pastille de couleur spécifique, qui est associé à la qualité du ciel nocturne selon l’échelle de Bortle. Nous avons fait un effort considérable afin que l’outil soit facile à prendre en main pour les débutants.

Notre carte de pollution lumineuse est construite avec des données générées par la Light Pollution Science and Technology Institute. La météo et la phase lunaire jouant un rôle important dans les séances d’observation du ciel nocturne, nous avons construit des modules dédiés sur Dark Sky Map pour ces deux ingrédients. Vous pourrez constituer une liste de vos lieux favoris pour surveiller la météo et organiser vos sorties à l’avance. Une fois connecté, Dark Sky Map permet de lancer le formulaire de création d’un lieu d’observation en un simple clic sur la carte. Ainsi, vous pouvez partager vos lieux d’observation préférés à votre tour avec la communauté d’amoureux du ciel nocturne. Parmi les lieux d’observation, vous trouverez des lieux en pleine nature, des gîtes ou chambres d’hôtes et des observatoires.

À l’avenir, nous allons continuer à étoffer Dark Sky Map avec une nouvelle cartographie présentant les communes qui pratiquent l’extinction partielle ou complète de leur éclairage publique après 23h00. Nous souhaitons ainsi renforcer la sensibilisation autour du problématique de la pollution lumineuse.

L’accès au site web Dark Sky Map est gratuit.

L’application Meet Star Gazers (meetstargazers.com)

Fin 2018, j’ai eu l’opportunité d’échanger avec de nombreux astronomes amateurs, dont Michel Deconinck, sur les difficultés d’organiser des sorties d’observation d’astronomie. Ensemble, nous avons identifié les suivantes :

  • Trouver une date convenable.
  • Partager son calendrier d’observation avec son groupe d’amis ou club d’astronomie.
  • Rédiger son CR d’observation in situ durant l’observation dans un cahier à -10° C.
  • Trouver un lieu convenable pour son groupe d’amis ou club d’astronomie.
  • Gérer les aléas pour les sorties d’observation dus aux caprices de la météo.
  • Se rendre compte que le processus d’organisation d’une sortie d’observation est très fragmenté et chronophage.
  • Accéder à une carte de pollution lumineuse fiable sur un appareil mobile.
  • Echanger de manière structurée sur différentes sorties d’observation.
  • Constater que les réseaux sociaux existants tels que Facebook, WhatsApp, Discord, Slack, Twitter etc. pour organiser des sorties d’astronomie sont inadéquats.
  • Maintenir un site web avec des fonctionnalités dédié à l’organisation des sorties d’observation pour un groupe d’astronomes amateurs ou un club d’astronomie est onéreux.
  • Rencontrer des astronomes amateurs pour faire des sorties d’observation pendant les vacances ou weekends prolongés.

De cet échange est née l’idée de l’application mobile Meet Star Gazers. L’ambition de cette application dédiée à l’astronomie est d’économiser environ 30 minutes dans l’organisation d’une sortie d’observation. Elle aura également l’ambition de faciliter la recherche de passionnés dans sa région pour observer ensemble et encourager davantage d’observation. Afin d’atteindre ses ambitions, elle proposera les fonctionnalités ci-dessous. Nous avons instauré un partenariat avec Meteoblue pour donner des informations météo pertinentes et fiables pour l’astronomie :

  • Création et recherche de groupes par périmètre géographique afin d’encourager des sorties d’observation (ville, département, région etc.).
  • Groupes fermés afin d’empêcher des personnes ayant de mauvaises intentions de se joindre aux sorties.
  • Possibilité pour le créateur du groupe d’accepter ou refuser des demandes d’adhésion.
  • Une messagerie dédiée à chaque groupe ainsi qu’à chaque sortie.
  • Un calendrier d’observation de chaque groupe qui recense l’ensemble des sorties d’observation prévues dans le groupe.
  • Possibilité pour les membres du groupes d’indiquer leur participation à la sortie.
  • Possibilité pour le créateur de la sortie de modifier la date ou le statut de la sortie en fonction de la météo ou l’indisponibilité des participants.
  • Rédaction et enregistrement du Compte Rendu d’Observation Astronomique (CROA) de chaque sortie dans l’application, et ce pour tout les participants à la sortie.
  • Carte de pollution lumineuse pour repérer des zones propices à l’observation.
  • Cartographie des lieux propices à l’observation du ciel nocturne. Possibilité d’ajouter des lieux d’observation à la cartographie. Ces lieux sont communs avec le site Dark Sky Map.
  • Chaque lieu d’observation aura une indication de la qualité du ciel sous forme de l’échelle de Bortle et le seeing en temps réel donné par Meteoblue.
  • Création d’une isochrone de 30 minutes pour chaque lieu d’observation afin de savoir visuellement si vous habitez dans une distance raisonnable du lieu de la sortie d’observation.
  • Météo prévisionnelle sur 6 jours donné par Meteoblue pour chaque sortie d’observation.
  • Moteur météo propulsé par des informations en provenance de Meteoblue pour tout lieu de votre choix.
  • Couverture nuageuse sous format visuel pour 6 jours pour tout lieu de votre choix.
  • Notification sur téléphone portable suite à la création d’une sortie dans vos groupes respectifs.
  • Ephémérides lunaires sur 8 jours.

Nous espérons que cette application facilitera l’organisation de sorties d’observation, pour que les groupes de passionnés et les clubs d’astronomie puissent observer plus souvent et fédérer plus de personnes autour de cette noble science. La feuille de route de cette application est ambitieuse et l’application sera enrichie progressivement en fonction des retours de nos utilisateurs.

L’application est payante. Elle sera disponible dans les app stores bientôt.

Nous cherchons actuellement des bêta testeurs pour la phase de test, qui commencera courant janvier 2020.

Pour s’inscrire au bêta test : envoyez un message à contact@darkskymap.com ou saisissez votre message directement  sur le site web.