Conférences astronomiques à Lyon

Crédit : ESO/VVV Survey/D. Minniti

Voici le programme des trois prochaines conférences organisées à Lyon au Musée des Confluences par le CALA (Club d’Astronomie de Lyon Ampère). En principe ces conférences seront retransmises en direct sur le Facebook du Musée des Confluences.

Mardi 21 janvier 2020 – 19h00 : Télescopes et interféromètres : nouveaux yeux, nouveaux mondes
par Guillaume Bourdarot, doctorant à l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble

De la lunette de Galilée à l’interferomètre du Very Large Telescope (VLT), les astronomes n’ont cessé de perfectionner leurs instruments afin d’observer les plus fins détails du ciel. Trous noirs, systèmes solaires en formation et exoplanètes sont ainsi autant d’objets astrophysiques dont il devient possible de faire « une image ». Mais au juste, de quoi parle-t-on lorsqu’on fait une « image », et en quoi consistent ces nouveaux moyens d’observation ? Nous verrons ensemble comment les progrès impressionnants de ces dernières décennies permettent de repousser toujours plus loin les limites de résolution dans les observations astronomiques, et les perspectives fascinantes qu’elles ouvrent.

Mardi 18 février 2020 – 19h00 Des optiques extraordinaires au cœur de la révolution des ondes gravitationnelles
par Jérôme Degallaix, chercheur à l’Institut de Physique des 2 Infinis de Lyon

La première détection directe d’ondes gravitationnelles venant de la fusion de deux trous noirs en 2015 a ouvert une nouvelle fenêtre pour étudier les événements les plus violents de l’univers. Totalement complémentaires du spectre électromagnétique, ces vibrations de l’espace temps nous apportent des informations inédites sur l’évolution des objets les plus compacts que la nature ai engendrée.
Cette découverte est le fruit de 50 ans de recherche expérimentale pour aboutir à des détecteurs géants, des interféromètres optiques de plusieurs kilomètre de long. Au cœur de ses instruments, nous retrouvons les miroirs les plus précis au monde dont le traitement et la caractérisation a été faits à Lyon sur le campus universitaire de la Doua. Cet exposé retracera les dernières découvertes des ondes gravitationnelles et l’infrastructure unique qui a été développé à Lyon pour répondre aux besoins des grandes optiques en astronomie.

Mardi 17 mars 2020 – 19h00 : Le point sur l’exploration martienne
par Cathy Quantin-Nataf, Laboratoire de Géologie de Lyon, Université Claude Bernard Lyon 1 / CNRS/ ENS Lyon

Les conférences se déroulent à partir de 19h00 au Musée des Confluences, 86 quai Perrache, 69002 Lyon