Le rôle de l’UAI

L’UAI (Union astronomique internationale), ou IAU (International astronomical union) pour les anglophones, a été créée en 1919 par Benjamin Baillaud, alors directeur de l’Observatoire de Paris (Président de la SAF de 1909 à 1911). Elle est une société internationale ayant pour but de promouvoir et sauvegarder la science de l’astronomie dans tous ses aspects au moyen d’une coopération internationale. Elle est constituée de nombreuses Commissions. Son secrétariat se situe à l’Institut d’Astrophysique de Paris (IAP), 98 boulevard Arago Paris (75014). Ses langues officielles sont le français et l’anglais.

L’UAI regroupe des astronomes professionnels de nombreuses nationalités dans le monde entier. En 2015, elle comptait 12 450 membres. Son objectif est de coordonner les travaux des astronomes à travers le monde. Elle agit comme l’autorité reconnue internationalement pour la nomenclature des corps célestes et leurs caractéristiques de surface, ainsi que pour la détermination des repères de référence. Signalons que lors de la dernière Assemblée générale de l’UAI, la loi de Hubble est devenue la loi de Hubble-Lemaître. Elle s’intéresse également à l’enseignement de l’astronomie, et participe en particulier à la promotion de l’enseignement et de la recherche dans les pays en développement.

Tous les trois ans a lieu une Assemblée générale. La première a eu lieu en 1922 à Rome, la trentième à Vienne en 2018, avec environ 12 000 membres de 96 pays. Les séances sont organisées selon les différentes Commissions. Lors de cette dernière AG, ont été nommées ou élues Edwine van Disheck comme Présidente, et Teresa Lago comme Secrétaire générale.

Il y a toujours eu de bonnes relations entre la SAF et l’UAI. Camille Flammarion et autres membres de la SAF étaient aussi membres du premier Comité national astronomique dont le rôle était de centraliser les travaux des astronomes français pour les présenter à l’ Assemblée générale de l’UAI. Plus récemment, Teresa Lago a remis à Alessandro Morbidelli le prix Janssen 2018, le grand prix international de la SAF.

Les 100 ans de l’UAI

L’UAI fête cette année ses 100 ans. C’est un évènement mondial ! Plusieurs projets sont lancés pour fêter un siècle de découvertes astronomiques : des projets pour promouvoir l’enseignement de l’astronomie dans les écoles, ou pour lutter contre la pollution lumineuse, des expositions, un concours pour nommer des exoplanètes… L’UAI invite également tous ceux qui organisent des évènements astronomiques de les inscrire sur le site web dédié.

LE « PALE BLUE DOT PROJECT »

Le 14 février 1990, Voyager 1 photographiait la Terre depuis l’espace : une image minuscule montrant à quel point notre monde habitable est petit, isolé, donc précieux et irremplaçable. Pour célébrer cet événement, l’Union Astronomique Internationale (IAU) propose le « Pale Blue Dot Project ». Il s’agit de proposer des événements, entre le 13 et le 20 février 2020, se fondant sur cette image pour la promotion d’une appartenance citoyenne à la planète Terre et pour la protection de la mince pellicule de vie qui la recouvre. Si vous participez à un événement public scientifique pouvant se rapporter à ce thème, vous pouvez prendre contact avec Bethany Downer [downer arrobase strw point leidenuniv point nl] avec Fabrice Mottez [fabrice point mottez arrobase obspm point fr] en copie (correspondant IAU Outreach pour la France). Pour en savoir plus :
https://www.iau-100.org/pale-blue-dot

La SAF participe aux festivités en publiant une série d’articles dans l’Astronomie, à partir du mois d’avril. Elle a également inscrit ses manifestations astronomiques de l’année sur la liste des évènements UAI. Le 13 novembre 2019, la conférence mensuelle aura comme sujet Benjamin Baillot, le premier président de l’UAI.

Pour participer aux festivités

– Consultez le site du centenaire : https://www.iau-100.org/

– Enregistrez vos évènements : https://www.iau-100.org/events

– Suivez les festivités sur les réseaux sociaux :

sur Twitter : /IAU_org

sur Facebook : /InternationalAstronomicalUnion

– Des questions ? Contactez Jorge Rivero González, coordinateur UAI100 :

rivero@strw.leidenuniv.nl

Images : Assemblées générales de l’UAI. Crédits : UAI

Partagez
Masquez les bouttons