[30 avril]

Bonne nuit les petits !

Onze personnes à bord de la Station spatiale internationale, ça n’était pas arrivé depuis… le mois de mars 2011 ; à l’époque, les six passagers de la navette spatiale avaient profité des couchettes de cette dernière pour dormir.
Aujourd’hui, alors que l’ISS ne dispose que de six cabines de couchage individuelles, les passagers des vaisseaux Crew 1, Soyouz MS 18 et Crew 2 ont dû se répartir les espaces disponibles et adaptés à travers la station.

Thomas retrouve Harmony
Ainsi, les quartiers d’équipage existants sont-ils tous occupés, Piotr Doubrov et Oleg Novitski ayant pris place dans ceux du module russe Zvezda, tandis que Akihiko Hoshide, Megan McArthur, Thomas Pesquet et Mark Vande Hei se sont installés dans les cabines du module américain Harmony.
Thomas a donc retrouvé le même environnement que lors de la mission Proxima, en attendant de disposer d’une mini-chambre à coucher individuelle, appelée CASA (Crew Alternate Sleep Accomodation), actuellement en cours d’installation au sein du module-laboratoire européen Columbus.
Victor Glover, Soichi Noguchi et Shannon Walker ont pour leur part accepté de « camper », respectivement dans le sas de sortie extravéhiculaire américain Airlock, dans le module japonais Kibo, et dans la salle de sport du module américain Unity.
Quant à Michael Hopkins et Shane Kimbrough, les commandants des missions Crew 1 et Crew 2, ils profitent des 9 m3 des vaisseaux Resilience et Endeavour.
Six plus trois plus deux qui font onze : le compte est bon !

Crédit images : NASA