Artemis : compte à rebours du test interrompu !

La dernière fois nous avions laissé l’énorme lanceur Artemis (98 m de haut) avec Orion à son sommet, sur son pas de tir 39B à Cape Canaveral pour une répétition de compte à rebours. C’est le 1er avril 2022 que le test a commencé, il doit durer presque 45 heures et s’arrêter un peu avant l’allumage réel des moteurs RS-25 récupération de la navette, ces 4 moteurs ont d’ailleurs déjà volé.

Le remplissage des moteurs doit s’effectuer comme pour un lancement réel. On chargera les ergols cryogéniques (LOX et LH2) et le countdown devra s’arrêter à T-9 sec. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu (c’est pour cela que l’on fait des tests !!), le pas de tir a été touché plusieurs fois par la foudre, mais ça, c’est presque normal, il existe des systèmes de protection comme les tours métalliques entourant la fusée, qui sont chargées de détourner les éclairs. Voici une vidéo de ces éclairs : https://youtu.be/olYggzTD1FY. C’est impressionnant mais c’est tout en principe.

Rappel historique : ce n’est pas comme pour Apollo 12 où Saturn V avait été touché elle-même et tout le courant coupé pendant une seconde au moment du décollage (à T + 36 secondes), on a eu chaud ! Tout est revenu en ordre quelques instants après. En fait ce qui s’est passé au moment du remplissage des réservoirs, une valve d’admission ne s’est pas ouverte et la NASA a préféré annuler la procédure complète et arrêter le compte à rebours. L’arrêt a été décidé à cause du lancement proche d’une fusée SpaceX en fin de semaine sur le pas de tir voisin 39A.

Falcon 9 de SpaceX (pad 39A) de la future mission privée Axiom 1 (Ax-1) qui doit amener des non professionnels dans l’ISS et SLS de la NASA (pad 39B) presque côte à côte sur cette photo après l’arrêt du countdown de la phase de test de la fusée lunaire. Crédit : NASA/ Joel Kowsky

Le test reprendra après le lancement de Falcon 9, en attendant Artemis reste sur son pas de tir. Une autre répétition générale devait avoir lieu le 14 Avril 2022 après le lancement de SpaceX, mais tout ne s’est pas bien passé. Il y a eu des fuites d’hydrogène lors du remplissage des réservoirs, ce qui a mis fin à cette nouvelle répétition ! À priori les tests sont suspendus pour un moment, au moins jusqu’au 21 avril, c’est ce vient d’annoncer la NASA. Mais le 24 il y a le lancement au pas de tir voisin de Crew-4 vers l’ISS. Alors…

Alors, la NASA a décidé d’arrêter les tests et de renvoyer le lanceur dans le hall de montage pour procéder aux modifications nécessaires. Ce premier test qualifié de WDR (Wet Dress Rehearsal, dans le théâtre on appellerait cela « la couturière », où on essaie les costumes), simulation du compte à rebours en conditions réelles, a donc été raté. Mais c’est l’objet de tels tests de vérifier si tout se passe normalement. En effet les problèmes de valve et de fuite sont à régler en atelier.

Ces problèmes vont très certainement retarder le lancement d’Artemis I prévu pour juin, a précisé la NASA. Une répétition générale doit avoir lieu avant l’annonce de toute nouvelle date pour la mission lunaire.

Jean Pierre Martin