14 personnes simultanément dans l’espace

[16 septembre 2021]

Crédit : SpaceX

La conjonction va durer un peu plus d’une journée : 14 personnes se trouvent actuellement sur orbite autour de la Terre, à bord de trois vaisseaux différents : les sept membres d’équipage de l’Expedition 65 (qui séjournent depuis le 2 mai à bord de la Station spatiale internationale), trois taïkonautes de la mission Shenzhou 12 (qui avaient inauguré le 17 juin le module Tianhe-1 de la future grande station chinoise Chinese Space Station), et les quatre touristes américains du premier vol 100 % privé de l’histoire, baptisé Inspiration4 (qui ont été lancés le 16 septembre à 0h02 UTC à bord de la capsule Crew Dragon « Resilience » – la même qui a servi à la mission Crew 1 jusqu’en mai dernier).
Soit sept Américains, trois Chinois, deux Russes, un Japonais et un Français.
Les passagers du Crew Dragon vont évoluer trois jours durant sur une orbite haute de 585 km (plus haute que celle de l’ISS ou du télescope spatial Hubble).
Les taïkonautes chinois ont pour leur part quitté le module Tianhe-1 le 16 septembre à 0h56 UTC. Ils doivent retrouver le plancher des vaches le 17 septembre vers 5h30 UTC.

Un équipage amateur
Jared Isaacman, Hayley Arceneaux, Chris Sembroski et Sian Proctor, les passagers de Resilience, ont été formés en moins de six mois à ce vol entièrement automatique.
Au menu : cours de mécanique orbitale et de connaissance du vaisseau et de son environnement, préparation aux situations d’urgence, vols paraboliques et sur avion à réaction, passage en centrifugeuse, tests de résistance au stress, expédition sur le Mont Rainier (dans l’État de Washington) et séances en simulateur de vol (dont une cession de 30 heures d’affilée).
Mais, à la différence des précédents séjours de touristes à bord de l’ISS, les quatre occupants du Crew Dragon ne sont accompagnés d’aucun astronaute de carrière.
Une large coupole d’observation a été installée à la place de la pièce d’amarrage à l’ISS et leur permet d’admirer la planète bleue à loisir.
Air & Cosmos présente également la mission Inspiration4 sur son site aujourd’hui, en attendant la publication d’un article plus complet dans la version papier du magazine, à paraître le 17 septembre.

Pierre-François Mouriaux