Compte rendu de la réunion
de la Commission des Météores,
Météorites et Impactisme

Séance du 4 mars 2017

  • par Georges Saccomani

La réunion semestrielle du samedi 4 Mars 2017 s’est tenue au siège de la SAF. Comme d’habitude de très divers sujets se rapportant aux météorites (étude de lames minces, histoire, réseau de détection Fripon, les astéroïdes comme corps parents, les méthodes analytiques isotopiques l’impactisme etc..) ont été traités.
Cette séance a comporté exposés et travaux pratiques le tout filmé par Didier Massoule en vue d’une éventuelle présentation sur un site web tel que youtube.

Detail_Nakhla-traitée-Georges

Les météorites martiennes telles que Nakhla tombée en 1911 en Égypte est unes des martiennes de la présentation de Marc Chapelet.

Nakhla-traitée-Georges

Cette photo (Collection G. Saccomani) est une reproduction d’une mince lame (10mmx8mm épaisseur 30 microns) d’une météorite martienne Nakhla trouvée en Égypte en 1911. Elle est issue d’une chambre magmatique du sous-sol martien, éjectée par le choc violent d’un astéroïde. Cette météorite est intéressante à plus d’un titre car elle contient des traces d’argile et de sel qui témoignent directement de la présence d’eau sur Mars. Photo prise en lumière polarisée analysée.

Les exposés sont réalisés par des volontaires membres de la commission sur un sujet qui les motive particulièrement. Pour cette séance les exposés ont été présentés avec les contenus suivants:

Marc Chapelet

1  Nous a entretenu des premiers résultats du réseau de détection Fripon vigie-ciel  (compte rendu RCE) , l’AMS et l’IMO ;
2  A présenté un diaporama commenté de météorites martiennes en lame mince  sous microscope en lumière polarisée. S’est ensuivi un panorama du marché actuel des météorites martiennes pouvant servir de guide dans les acquisitions éventuelles de membres collectionneurs.

Gérard Odile

Nous a présenté une série d’astéroïdes vus à travers son télescope dont il a relevé les images par le dessin à main levée. Il a insisté sur le fait que leur image télescopique était loin d’être ponctuelle mais résolue pour beaucoup d’entre eux.

Jean Redelsberger

– Nous a parlé de sa découverte de grains pré-solaires dans une météorite de son acquisition NWA 8631
– La variabilité des densités des zones de trouvailles a été exposée et commentée. Une zone particulière (Chouichiya au Maroc) où la densité de météorites est remarquablement importante a été détaillée.

L’atelier de travaux pratiques est généralement dévolu à la présentation sous loupe binoculaire et microscope polarisant des lames minces de météorites. Les objets mis bénévolement à disposition sont issus des collections privées des adhérents à cette commission SAF.  Cette séance s’est écartée des chemins battus et a vu une présentation de (micro)minéralogie d’une grande diversité. Sous sa propre loupe binoculaire  Dominique Dallery nous a fait défiler des microcristaux et inflorescences minérales d’une rare beauté. Il a été ainsi possible de se rendre compte des analogies et des différences  des structures intimes minéralogiques des météorites comparées à ces structures terrestres. Les différences fondamentales proviennent de l‘eau libre sous forme fluide (introuvable dans l’environnement de formation des météorites) et qui impacte fortement les caractéristiques minéralogiques terrestres.

Les membres présents ont commenté et posé des questions tout au long  de cette séance qui s’est terminée à la grande satisfaction des participants à 18h30.